top of page
  • Photo du rédacteurAssociation Népal Avignon

Les agriculteurs de Rigaon en formation à Pokhara

Dernière mise à jour : 30 mai

Avril - 2024

Certains agriculteurs de Rigaon ont participé à une visite sur le terrain en dehors de leur petite région; il s'agit de 3 membres du personnel du projet RIDP (Shiva, le chef de projet, Prakash et Saplama, les 2 techniciens agricoles), le président et le trésorier de NARAA, et 10 producteurs leaders dans la culture du café. 

L'objectif de ces sorties est de renforcer les capacités des agriculteurs et des techniciens en matière de savoir-faire agricole. Ces visites facilitent le partage des connaissances et le travail en réseau entre les participants qui auront pu appréhender, entre autres, des modèles réussis de culture de café, et acquérir des connaissances pratiques et des techniques agricoles modernes. Ces expériences et enseignements sur le terrain vont permettre d'alimenter les discussions sur les actions de suivi, et les prochaines étapes à mettre en place pour mener à bien leur projet agricole local RIDP (Ree-Gaun Integrated Development Project).

Shiva Raj Poudel, Project Leader



Vue d'ensemble : L'équipe du projet RIDP s'est rendue à Pokhara du 19 au 22 avril 2024, avec pour objectif principal de visiter les principales institutions agricoles spécialisées dans la culture du café. L'équipe a notamment visité le bureau régional du National Tea and Coffee Development Board (NTCDB) à Dumribot, la station de recherche agricole de Lumle et la station de recherche horticole de Malepatan. La visite a duré 4 jours, le premier et le dernier jours étant consacrés au voyage entre Ree Gaun et Pokhara, tandis que les deuxième et troisième jours ont été consacrés à la visite des principales institutions agricoles du secteur du café à Pokhara.


Jour 1 : L'équipe d’agriculteurs et le personnel du projet sont partis de Ree Gaun pour Pokhara. Une fois arrivée à Pokhara, l'équipe s'est installée à l'hôtel, a dîné et s'est rendue au bord du lac pour se rafraîchir. La journée s'est terminée par le retour de l'équipe à l'hôtel pour se reposer, marquant ainsi la fin du premier jour de la visite.

Jour 2 : Le deuxième jour de notre visite, nous avons été reçu par le bureau régional du National Tea and Coffee Development Board (NTCDB) à Dumribot. Nous avons été chaleureusement accueillis par la directrice du bureau, qui a mené une séance de 40 minutes dans une salle de réunion. Au cours de cette séance, elle a fourni des informations essentielles sur le bureau NTCDB et ses activités, en mettant l'accent sur les exigences et les techniques de base nécessaires à la culture du thé et du café. Par la suite, les agriculteurs ont été amenés à observer des vergers de café, où ils ont reçu des informations détaillées sur les méthodes de culture et de taille, l'établissement et la gestion des pépinières de café, et la gestion des maladies et des ravageurs. L'importance de la bouillie bordelaise dans la production biologique de café a également été soulignée. Les agriculteurs se sont montrés particulièrement enthousiastes à l'idée d'apprendre une technique appelée "stumping", qui permet de rajeunir les plants de café vieux et malades. Nous avons passé environ deux heures dans cet organisme. Après la visite du bureau régional de la NTCDB, nous nous sommes rendus au lac Begnas, où les agriculteurs ont pris leur déjeuner. Le groupe a également fait du bateau pour se rafraîchir. Plus tard dans la journée, nous avons visité la grotte de Mahendra et la grotte de Bat, deux grottes renommées de Pokhara. Sur le chemin du retour à l'hôtel, nous nous sommes arrêtés à la ferme d'élevage de truites Gandaki, où les agriculteurs ont recueilli des informations sur l'élevage de poissons d'eau douce. La journée s'est terminée par un dîner à l'hôtel, marquant la fin d'une autre journée de visite riche en événements.


Jour 3 : Le troisième jour de notre visite, nous nous sommes rendus au centre de recherche agricole de Lumle, où nous avons été accueillis par un technicien agricole ayant 26 ans d'expérience au sein de l'institution. Dans un premier temps, il nous a donné un aperçu des activités de l'institution et des projets en cours. Il a ensuite présenté divers instruments utilisés pour mesurer la vitesse du vent, les précipitations, l'humidité et l'ensoleillement, en soulignant l'importance des données météorologiques et environnementales pour une agriculture réussie. Le technicien a également donné un aperçu des techniques de production et de traitement du thé, y compris une technique de traitement à la main pratiquée dans la ferme de thé au sein de l'organisation. Au cours des visites sur le terrain, nous avons exploré différentes parcelles de démonstration présentant des pratiques agricoles modernes. Nous avons observé la technologie de production de semences pour divers légumes et une cave naturelle utilisée pour le stockage des tubercules de pommes de terre. En outre, nous avons visité une ferme de timur bien gérée, une ferme de thé gérée par l'institution et une ferme d'élevage de moutons et de lapins. Les agriculteurs ont également été intrigués par une petite ferme de recherche sur les kiwis. Après le déjeuner à la cantine de l'organisation, nous sommes retournés à Pokhara, en nous arrêtant brièvement au point de vue de Sarangkot. Certains fermiers ont choisi de retourner à Pokhara en téléphérique, tandis que d'autres sont rentrés en voiture. Nous avons ensuite visité la station de recherche horticole de Malepatan, où nous avons été accueillis par un agent T6 qui nous a présenté les activités de l'institution. Il nous a ensuite guidés vers le verger de caféiers, où il nous a parlé des différentes variétés de café et des techniques de lutte contre les maladies et les ravageurs. Bien qu'aucune méthode de lutte biologique pratique n'ait été proposée, les agriculteurs ont été fascinés par le verger de noix de macadamia, qui résiste à la grêle et n'est pas affecté par les singes. Ils ont appris que ces arbres pouvaient servir d'ombrage dans les vergers de caféiers, malgré le coût élevé des plants. L'agent a présenté plusieurs parcelles de démonstration de techniques agricoles modernes, y compris des modifications à l’échelle microclimatique. Les agriculteurs ont également visité des vergers d'avocats et d'agrumes dans la station de recherche. La journée s'est terminée par un dîner à l'hôtel, marquant la fin d'une autre journée enrichissante de notre voyage.


Jour 4 : Le dernier jour de notre voyage, nous avons commencé par un petit-déjeuner copieux avant de nous rendre à la célèbre grotte de Gupteshwor et aux chutes Davis à Pokhara. Ces attractions naturelles ont clôturé de manière captivante notre exploration des merveilles culturelles et géographiques de la région. Avant de conclure notre visite, nous avons profité de l'occasion pour recueillir les réactions des agriculteurs. Tous les participants se sont déclarés très satisfaits de la visite et ont exprimé leur gratitude pour cette expérience enrichissante. La session de feedback a été enregistrée en langue népalaise et la vidéo est jointe à ce rapport pour référence.

Nous avons ensuite entamé notre voyage de retour, en nous rendant d'abord à Dhading Besi, puis à Ree Gaun. La visite s'est achevée avec succès, atteignant les objectifs fixés pour la visite des agriculteurs dans le cadre du projet RIDP. Les connaissances acquises et les expériences partagées au cours de cette visite contribueront sans aucun doute au développement et à l'amélioration des pratiques de culture du café dans notre région.


En résumé, la visite a été un succès retentissant, apportant des connaissances et une exposition inestimables à nos leaders de la culture du café, au personnel du projet et aux membres de NARAA. Nous sommes impatients de mettre en œuvre les leçons apprises et de continuer à soutenir les pratiques agricoles durables dans notre communauté.



Comments


bottom of page